LA MÉDIATION 

ANIMALE

La médiation animale se pratique professionnellement en individuel ou en petit groupe à l’aide d’animaux familiers, soigneusement éduqués et sélectionnés, sous la responsabilité d’un professionnel...

bÉNÉFICE POUR LA PERSONNE

Déroulement des séances et bénéfices

Mes formations

Je suis intervenante professionnelle diplômée en médiation animale

Me contacter

Tel : 06 10 13 35 55

Vianimaux

27 route de Cannes

06650 - OPIO - France

 

La médiation animale

La médiation animale cherche à favoriser les liens naturels qui existent entre les humains et les animaux, à des fins préventives, thérapeutiques, éducatives et animation.
« La pratique de la médiation animale est la recherche des interactions positives issues de la mise en relation intentionnelle homme/animal »  afin de maintenir ou d’améliorer un état de bien-être physique, mental et social.
La médiation animale se pratique professionnellement en individuel ou en petit groupe à l’aide d’animaux familiers, soigneusement éduqués et sélectionnés, sous la responsabilité d’un professionnel, dans l’entourage direct de personnes chez qui l’on cherche à susciter des interactions visant à entretenir ou améliorer leur capacité de développement cognitif, physique, psychosocial ou affectif. (cf. : La zoothérapie de Georges-Henri Arenstein et Jean Lesssard)


La zoothérapie ou médiation animale regroupe :

  • Les Activités Associant l’Animal

  • La Thérapie Facilité par l’Animal

  • Les AAA sont des activités permettant d’améliorer la qualité de vie en augmentant la motivation et la participation aux loisirs éducatifs et récréatifs.
    La TFA prend en compte la dimension thérapeutique de l’intervention animale. Elle s’adresse à un public fragilisé par la vie, la maladie ou le handicap qu’il soit enfants, adultes ou personnes âgées. Les activités sont organisées à partir des projets individualisés  définis avec la personne et une équipe pluridisciplinaire.

  • La médiation animale est un outil complémentaire mais pas une alternative à la médication.

 

Bénéfices pour la personne

*Améliorer l’aphasie (communication avec les animaux el l’intervenante, parler autour de ce qu’évoque les animaux, dialoguer sur  reconnaitre les animaux, la couleur, la nourriture)

*Améliorer la praxie (prendre soin de l’animal, lui créer un abri, un parcours de jeu, des obstatacles, stimuler les prises d’initiative)

*Améliorer l’orientation  temporelle, spatiale (proposer de placer la nourriture à l’endroit jugé idéal pour les animaux, construire un parcours sur la table, créer des obstacles et limites pour les animaux, les promener en laisse selon un parcours)

*Améliorer les fonctions exécutives : attention, concentration (demander d’observer le comportement des animaux, les compter, les reconnaitre les yeux fermés, les décrire)

*Raisonnement (comprendre la logique des réactions des animaux, expliquer leur comportement, leur créer des lieux de protection pour cause à effet)

*Planifications (concevoir des étapes qui composent une action en prenant soin des animaux : 1 nourrir, 2 brosser 3 promener …)

*Améliorer les troubles du comportement : dépression (plaisir, joie, apport affectif de l’animal, effet anxiolytique de la fourrure et donc du toucher de l’animal, prendre confiance, être l’auteur des soins, se sentir utile, atténuer le sentiment de solitude

*Agressivité (apaisement, douceur.)

*Stimuler  la mémoire à court, moyen et long terme (donner un objet sans explication pour stimuler le souvenir de l’utilité de l’objet, évocation des souvenirs avec les animaux, stimulation avec des photos de mes animaux, mobiliser les connaissances, après avoir décrit sur un tableau chaque animaux en enlever un discrètement puis demander lequel a disparu.)

 

*Restaurer l’humeur (sentiment d’utilité, prendre soin, apport affectif, confort et réconfort de vie

*Reprendre des activités sociales

*Faire à nouveau des projets (promener les animaux, en prendre soin, construire un abri, créer un potager pour nourrir les animaux)

*Oublier la douleur (se projeter sur l’animal et plus sur soi même, changer d’idée, éviter de se focaliser sur soi même)

*Apaisement

Il est important d’écouter, de verbaliser les émotions des résidents, de faire preuve de patience et bienveillance, d’encouragement, de ne pas forcer, aider, valoriser et ne jamais mettre en échec.

 

 

Mes formations

  • 11/2022 : Formation à la démarche Snoezelen et obtention d'une Numéro d'Activité de Formateur pour la Médiation Animale, Snoezelen et bientraitance

  • 09/2021 : Prise en charge des insomnies par les thérapies cognitivo-comportementales - CEGERESS

  • 03/2020 : Certificat de praticien EMDR- Human Ecology

  • 03/2017 : Certificat de patricien en hypnose ericksonienne- Académie Française de Formation

  • 05/2016 : Certificat « Le chien en zoothérapie »

  • 01/2012 : Certificat de Capacité relatif à l'exercice des activités liées aux animaux de compagnie n° 06/297/AC délivré par les Services Vétérinaire région PACA et réactualisation en novembre 2021.

  • 2011 : Certificat de compétences intervenant en médiation animale option zoothérapie

  • 2009/2010 : Formation Assistante Maternelle premier module CAP Petite Enfance

  • 1998 : Maitrise en Marketing et Stratégie Commerciale (Major de promotion)

  • 1996 : Licence des Sciences de l’Education

  • 1993 : Brevet de Technicien Supérieur Action Commerciale

  • 1992 : Baccalauréat série B économie et social

  • 1989 : Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur

 

Auteure d’un livre sur la zoothérapie : « Moi, animal, 200g, je peux vous aider »

Les activités de médiation animale sont couvertes par une Assurance Responsabilité Professionnelle.

Les animaux sont dressés spécifiquement à la zoothérapie et suivi régulièrement par un

vétérinaire.

Mes diplômes

 
Formation Snoezelen.jpg
CERTIFICAT SCHINDELMAN Nathalie.pdf - Ad

Me contacter

Nathalie Schindelman-Chardeyron

Vianimaux

27 route de Cannes

06650 - OPIO - France

06 10 13 32 55

nathalie.vianimaux@gmail.com